Dossier Spécial CBD 2/2

recherches sur les eliquides

Vaporisateur personnel et CBD : un nouvel usage ?

par le Docteur Maud Mercury, directrice du pôle Analyses et Jérémy Sorin, ingénieur de recherche au Laboratoire Français du E-Liquide.

Le CBD en vapologie

Dans son dossier consacré au cannabidiol et à ses effets, le LFEL a mis en évidence les nombreuses propriétés pharmacologiques du CBD. Anti-inflammatoire, décontractant, anxiolytique, son utilisation peut présenter de sérieux avantages. Souvent associé à l’image récréative du cannabis, il est fréquemment confondu avec le THC qui est un psychotrope. S’ils sont tous les deux de la famille des cannabinoïdes, le CBD et le THC sont pourtant deux molécules aux profils différents. Le CBD a longuement été étudié par la communauté scientifique qui le considère aujourd’hui comme un réel agent thérapeutique utile dans le traitement de certaines pathologies sans effets secondaires et non psychotropes.

Depuis leur apparition il y a plusieurs années, les produits du vapotage sont en perpétuel développement. On peut donc se demander si le CBD a sa place dans cette évolution et s’il constitue un composé d’intérêt. De même, dans un cadre qui ne soit ni médical, ni récréatif, le vaporisateur personnel (VP) peut-il devenir une alternative innovante pour bénéficier des atouts du CBD tout en se dissociant du cannabis qui reste controversé ? Cette adéquation entre le dispositif de vaporisation et les propriétés physico-chimiques du CBD mérite aujourd’hui d’être étudiée pour évaluer son potentiel et savoir si ce nouvel usage est viable.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *