CBD (Cannabidiol ) : bienfaits, légalité, achat, contre-indications

cbd avis

Suite à la légalisation du chanvre en France, les boutiques de cannabis légal et les espaces de productions ont fleuri un peu partout. Désormais, le pays occupe la première place mondiale au sein des producteurs de chanvre. Toutefois, si cette plante est particulièrement connue en tant que drogue récréative, elle est aussi connue pour fournir une substance aux vertus thérapeutiques hallucinantes : le CBD.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, abréviation du cannabidiol, est une des nombreuses molécules à haut potentiel qui compose le cannabis sativa plus communément appelé chanvre. Scientifiquement, le CBD se défini comme le 2-((1R,6R) -6-isopropényl-3-méthlcyclohex-2-én-1-yl) -5-pentylbenzène-1,3-diol.

Tout comme le THC, il fait partie des molécules les plus en vogue actuellement. Mais contrairement à celui-ci, il ne dispose pas de propriétés psychoactives ou addictives, et n’est pas non plus toxique ou nocif. En outre, le CBD se retrouve dans plusieurs produits dérivés tels que les fleurs, les huiles, les résines, les cristaux, etc.

Les différents types de CBD

Il existe principalement trois types de CBD :

  • Le CBD outdoor, qui provient de la culture outdoor ;
  • Le CBD indoor, qui résulte de la culture indoor ;
  • Et le CBD greenhouse né de la culture qui porte le même nom.

La culture outdoor du cannabis consiste à faire pousser les plants de chanvre en extérieur et donc à la vue du rayon de soleil. La culture outdoor permet d’obtenir des plants avec une grande teneur en cannabinoïdes et en terpènes.

La culture indoor consiste à faire usage des lampes pour mieux contrôler la durée d’exposition et le temps de repos des plantes. Elle permet certes d’obtenir un CBD très concentré, mais elle est plus onéreuse et peu économique. Quant à la culture greenhouse, elle rassemble tous les avantages et effets bénéfiques des deux autres modes de culture, sans les inconvénients qui vont avec. En outre, elle permet d’obtenir un CBD de meilleure qualité.

Comment agit le CBD ?

Malgré le fait que les mécanismes d’actions du CBD sont largement méconnus, il ne fait aucun doute que cette molécule a une action effective et ciblée sur plusieurs récepteurs dont ceux à la sérotonine, à l’adénosine, et l’anandamide. En se fixant sur les récepteurs de sérotonine pour les activer, le cannabidiol provoque un sentiment de bien-être et d’apaisement. Plusieurs recherches ont d’ailleurs démontré que le CBD active les récepteurs de sérotonine 5-HT1A intervenant dans les mécanismes de perception de la douleur, de l’anxiété, de la douleur et du sommeil.

Quant au mécanisme d’action du CBD sur les récepteurs de l’anandamide, il est quelque peu différent. En effet, lorsque celui-ci se fixe sur ces récepteurs, il régule la concentration d’anandamide dans l’organisme, ce qui provoque une sensation d’euphorie. Il agit également sur les récepteurs d’adénosine pour réguler les fonctions cardiovasculaires, les concentrations de glutamate et de dopamine au niveau du cerveau. En clair, c’est une substance aux vertus incroyables.

Les maux que peut traiter le CBD

Par le biais de ses différents effets, le cannabidiol contribue au traitement de plusieurs maux.

Le traitement de l’anxiété

En procurant un sentiment de bien-être et de détente, le CBD aide à traiter le stress et l’anxiété. En effet, l’effet anxiolytique et relaxant du CBD permet de soulager les sensations de mal-être. Grâce à son action régulatrice de l’humeur, il permet de lutter efficacement contre les crises d’angoisses et d’anxiété. Avec ses effets relaxant et calmant, il est possible de soulager les symptômes physiques de l’anxiété (accélération du rythme cardiaque, sensation d’oppression, etc.), de combattre les insomnies et la perte de sommeil.

Certaines recherches encore en cours étudient l’action du cannabidiol sur les personnes atteintes de schizophrénie, de troubles bipolaires, des troubles obsessionnels compulsifs et des troubles de stress post-traumatiques. Si ces études aboutissent, ce serait une avancée majeure dans domaine médical.

Le traitement des douleurs

Grâce à son action sur les récepteurs CB1 et CB2, il ne fait aucun doute que le CBD a une action antalgique.  De ce fait, il est très utilisé pour accompagner les personnes atteintes de pathologies inflammatoires chroniques. Cette propriété antidouleur est accompagnée par un effet anti-inflammatoire grâce à une action sur les récepteurs d’adénosine. Le CBD permet ainsi de soulager les douleurs chroniques liées à l’arthrose rhumatoïde, les fibromyalgies, la chimiothérapie, les douleurs musculaires ou neuropathiques.

Le CBD et la dermatologie

Les propriétés anti-inflammatoires du cannabidiol permettent de l’impliquer dans le soin de plusieurs autres affections. Il pourrait donc soigner :

  • Les acnés ;
  • Les brûlures ;
  • Les peaux irritées ;
  • Les petites plaies et éraflures ;
  • Les infections et inflammations cutanées ;
  • Les démangeaisons et piqûres d’insectes ;
  • Les affections cutanées comme le psoriasis et l’eczéma.

Hormis toutes ces actions, le cannabidiol pourrait contribuer à la réduction des tumeurs et à l’inhibition de la multiplication de certaines cellules cancéreuses. D’autres études toujours en cours étudient l’action de cette molécule sur l’addiction de certaines drogues, les pathologies comme le diabète, l’épilepsie, et l’asthme.

Quel produit choisir pour consommer le CBD ?

Aujourd’hui différentes variétés de produits contiennent du CBD : les fleurs, les huiles ; les gélules, les résines, les wax, les cristaux, les e-liquides et les produits cosmétiques.

Les fleurs de CBD

Très complexe à fabriquer, les fleurs en CBD font partie des produits les plus commercialisés et appréciés. Pour obtenir ce produit qui fait le bonheur de plus d’un, il faut d’abord attendre que la plante arrive à maturité. Pour ce faire, le producteur doit régulièrement couper la plante, enlever les fleurs ou buds, procéder à la manucure pour limiter la présence des graines femelles. Une fois cette étape passée avec succès, il affine les fleurs via le processus de curring qui requiert le séchage des fleurs dans des endroits spécifiques. Après quoi, il détermine les arômes de chaque fleur et les classes par catégorie. On distingue donc :

  • Le lemon Haze aromatisé au citron et issu du croisement du Lemon Skunk et du Super Silver Haze ;
  • Le Sour Diesel, qui résulte de la fusion du Diesel et de la Northern Light ;
  • L’Orange turbo née de la mise en commun de l’orange creamsicle et du turbo Diesel, etc.

Les huiles de CBD

Également très appréciée et consommée par le grand public, l’huile au CBD peut être obtenue avec plusieurs procédés. La plus recommandée et efficace pour avoir un excellent produit final est l’extraction à froid. Elle fait usage de l’alcool, de l’éthanol pour extraire la matière voulue. Elle permet d’avoir une huile plus riche en nutriment, en CBD, un produit final pur et sans ajout chimique.

Outre ces deux méthodes, il est possible d’ingérer du CBD via les produits cosmétiques, les résines, les gélules, et les e-liquides.

Toutefois quel que soit le produit choisi, vous devez absolument vérifier la qualité et la provenance des cannabinoïdes. En effet, le marché du CBD est en plein boom. Vous trouverez donc aussi bien des produits de qualité premium que des produits à l’origine incertaine coupés avec des matières premières très douteuses. Pour éviter de tomber sur le dernier type de produit, privilégiez les produits CBD certifiés et dont la composition est connue. Vérifiez aussi la composition exacte du produit CBD que vous avez en main et le taux de THC qu’il contient. Celui-ci doit être conforme aux exigences en vigueur dans votre pays. N’oubliez pas de prendre en compte votre propre sensibilité et vos habitudes de consommation.

Comment consommer le CBD ?

Le mode de consommation du cannabidiol varie en fonction du produit.

  • Pour consommer le CBD via les fleurs, il est recommandé d’utiliser les infusions ou la vaporisation, et fortement déconseiller de fumer les fleurs au risque de détruire ses poumons.
  • Pour les huiles, il est conseillé d’utiliser la méthode sublinguale.
  • Pour les gélules ce sera la voie orale.
  • En ce qui concerne les e-liquide, il faudra prioriser les cigarettes électroniques.
  • Pour les produits cosmétiques, il est préconisé d’appliquer le produit sur la zone atteinte et de la laisser faire effet.

Les contre-indications du CBD

L’excès en toute chose nuit. Par conséquent, même si les bienfaits du CBD sont indéniables, il est impératif de rester vigilant et de ne pas en consommer plus qu’il n’en faut. Le cannabidiol à la particularité d’être lipophile et de se lier aux tissus gras. Il peut donc s’accumuler dans les tissus gras, en particulier au niveau des zones riches en récepteurs à cannabinoïdes tels que le système nerveux et le cerveau.

Le cannabidiol est également capable d’interagir avec certains médicaments et de ralentir leur élimination. Ceci peut entraîner le surdosage des médicaments ou des problèmes de vigilance et de somnolence. Il est donc déconseillé de conduire après avoir pris du CBD. La consommation de cette substance est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes atteintes de problèmes cardiaques ou artériels.

Des effets secondaires pour le CBD ?

Contrairement au THC, le corps humain assimile parfaitement la molécule de cannabidiol. Consommé dans les bonnes proportions, le CBD n’entraîne aucun effet secondaire notable. Excéder la dose normale quotidienne de CBD (1500 mg), le CBD peut entraîner des nausées, des vertiges ou une grosse fatigue.

Où acheter les produits à base de CBD en France ?

Pour acheter les divers produits au CBD, deux alternatives sont envisageables : l’achat en ligne et l’achat dans les magasins physiques. L’augmentation de la demande en CBD a entraîné une prolifération des boutiques de CBD. Vous pouvez donc vous rendre dans ces endroits pour prendre le produit de votre choix. L’autre alternative est l’achat en ligne en toute discrétion. Elle vous épargne les déplacements et donc vous fait gagner du temps.

Législation européenne autour de la CBD

Le cannabidiol intégré aux médicaments en vente libre obéit à des cadres législatifs bien définis. Mais à proprement parler, il n’existe pas de loi relative à la production, la vente, et la consommation du CBD. Le cadre législatif de cette substance est indirectement lié aux lois concernant le chanvre et le THC. Les réglementations sur le chanvre concernent le taux maximum de matière active autorisée et l’usage qui peut en être fait. Ainsi, la législation européenne autorise la vente de CBD à condition que celui-ci contienne au maximum 0,2% de THC.

Aussi, il est strictement interdit en France de mettre en avant les propriétés thérapeutiques d’un produit fait à base de CBD en vente libre, sous peine d’être condamné pour exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie. En d’autres termes, aucun produit fait à base de CBD ne doit être vendu comme médicament, et ne doit être considéré comme tel. En France, le CBD est d’ailleurs classé parmi les compléments alimentaires. Sur aucun emballage de CBD, vous ne verrez donc des notions de médicaments, de traitements médicamenteux ou des affections pouvant être traitées avec. Il est également interdit de faire des campagnes publicitaires sur les produits contenant du CBD.

En résumé, le cannabidiol est une substance qui permet actuellement de faire face à plusieurs maux, mais qui pourrait en faire plus. Elle est accessible à tout le monde en ligne ou physiquement, et à travers plusieurs produits. Consommé dans les bonnes proportions, elle n’entraîne aucun effet secondaire. Cependant, le CBD ne peut en aucun cas être assimilé à un quelconque médicament.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.