La cigarette sans additif est-elle moins nocive ?

La dangerosité du tabagisme n’est plus à démontrer, et bien que les fabricants ne manquent pas de le mentionner, plusieurs personnes continuent de s’adonner à cette pratique. Pour essayer de baisser la garde des consommateurs, des formes simplifiées du tabac, soit disant moins toxiques sont disponibles  mis le marché. Et c’est le cas des cigarettes électroniques sans additifs qui  présentent moins de dangers pour la santé humaine. Mais la cigarette sans additif suscite déjà de nombreux questionnements au sein des consommateurs. Si vous souhaitez mieux connaître ce nouveau produit du tabac, lisez cet article.

Quelle est la composition de la cigarette sans additif ?

La composition d’une cigarette traditionnelle est connue de tous, mais un petit rappel permettrait de mieux percevoir la différence entre cette cigarette et la cigarette sans additif. Ainsi, dans le tabac, il y a 4000 différents corps chimiques parmi lesquels 250 sont reconnus nocifs pour le bien-être et la santé humaine. Et au-delà de ceux-là, au moins une cinquantaine autres substances sont encore dites cancérigènes.

La consommation de ces produits provoque une irritation des voies respiratoires qui se déclenche très rapidement. Sur le long terme, cette irritation des appareils peut entraîner un cancer, une faiblesse sexuelle, des pathologies cardio-vasculaires, etc. Or en cas de retrait de quelques substances, les désagréments causés à la santé s’amoindrissent considérablement.

Il faut remarquer que de plus en plus de cigarettes sont produites de façon à être des produits sains qui produisent du plaisir sans détruire la santé humaine. Les cigarettes sans additif se classent alors parmi celles-là et se veulent une cigarette aux produits naturels.

De façon plus concrète, ce type de cigarette est un produit dont la composition diffère de celle d’une cigarette traditionnelle. Bien qu’elle ne contienne ni chocolat, ni sucre, ni ammoniac, cette cigarette renferme de la nicotine, du toluène, du plomb, du mercure, etc. ; qui sont pourtant des éléments toxiques. En conclusion, la cigarette sans additif n’est pas à considérer comme un produit naturel.

Cigarette sans additif : lesquelles trouve-t-on sur le marché ?

En réalité, dans une cigarette ordinaire, les fabricants ajoutent de nombreux additifs tels que l’acide carbonique, l’ammoniaque, l’acétone, etc. Il y a également des éléments humidifiant, ceux du blanchiment, des conservateurs… L’objectif étant de faciliter l’ingestion de la nicotine, et de rendre la fumée presque invisible. Et tout ceci est fait dans l’unique but de faire croire que le produit est moins toxique.

Malgré que les cigarettes aux goûts particuliers soient proscrites dans certains pays, l’ajout des additifs supplémentaires sont par contre autorisés. Or il y a autour de ces additifs, une certaine polémique qui inquiète les consommateurs. De fait, ceux-ci préfèrent s’adonner à la consommation du tabac sans additif que proposent les fabricants.

Ces produits tabac sans additifs sont présentés dans des emballages originaux, de couleur beige, exprimant ainsi un caractère naturel et simpliste du produit. Toujours dans l’optique d’attirer plus de consommateurs, le prix de la cigarette sans additif est bien plus bas que ceux du tabac traditionnel. Pour plusieurs consommateurs, l’espoir demeure sur le fait que ce produit soit plus sain et moins nocif.

La cigarette sans additif et la dépendance

Dans une cigarette, les éléments les plus toxiques sont le monoxyde de carbone et le goudron. Pourtant ces mêmes substances sont indissociables au phénomène chimique de la combustion, et sont alors inévitable même dans le cas d’un tabac sans additif.

Il est donc aisé de comprendre que ce produit dit ‘’naturel’’ présente bien un danger pour l’homme. De plus, la cigarette sans additifs ne garantit pas un sevrage au tabagisme. La dépendance est souvent lente à se construire,  mais elle est inévitable.

Les avantages d’un tabac sans additif

Bien que la cigarette sans additif ne soit pas un produit naturel, sa consommation présente néanmoins de nombreux avantages pour les fumeurs. En effet, les additifs ont pour rôle de créer et de développer une dépendance vis-à-vis du tabac. Ainsi, le tabac ne contenant aucun additif ne suscite aucune dépendance. Il est donc idéal pour assurer un sevrage en douceur.

Toutefois, il faut préciser que la seule option idéale pour mener à bien un sevrage au tabagisme est de suivre un programme radical. Le tabac sans additif ne constitue pas pour autant une méthode efficace, bien qu’environ près de 700 000 personnes addictives au tabac déclarent avoir réussi grâce à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.