Quand la science se met au service de l’ingénierie