Est-ce que le CBD est détectable au test salivaire ?

Bien souvent, dans le traitement des pathologies d’origine nerveuse, les personnes utilisent des substances dont le cannabidiol (CBD). Cette substance, contenue dans le cannabis, est connue pour ces vertus thérapeutiques employées dans le traitement du stress, la réduction de l’anxiété, la correction des troubles du sommeil et pour bien d’autres besoins. Puisque l’abus en toute chose nuit gravement à la santé, lorsque la consommation de cette substance est supérieure à un certain seuil, l’on se met en danger. C’est ce qui pousse les forces de l’ordre à effectuer un CBD test salivaire sur certains sujets suspects. Découvrez plus de détails sur cette procédure.

Qu’est-ce qu’un CBD test salivaire ?

Ce produit est le cousin direct du THC. Ces substances sont toutes deux fortement présentes dans le cannabis. Le tétrahydrocannabinol dont l’effet est très rapide en raison de l’état de léthargie dans lequel il plonge son consommateur, est une molécule dangereuse. Contrairement à la première substance qui est très utilisée aujourd’hui dans la pharmacie, la seconde est une réelle drogue. Dans plusieurs pays du monde, sa commercialisation, sa vente et sa consommation sont interdites.

Par conséquent, tout individu suspecté, peut être soumis à un contrôle de façon légale. Pour ce faire, les agents de police souvent affectés à cette tâche, utilisent le CBD test salivaire. Cet examen se fait par prélèvement de la salive de la personne suspectée à l’aide d’une tige de coton. Il est fiable et rapide. Les résultats sont connus en 10 min. Lorsque c’est positif, l’agent de police peut exiger et procéder à un prélèvement sanguin en vue d’une analyse plus approfondie.

Le CBD test salivaire vise donc à détecter la positivité de la personne au cannabinoïde et plus loin constaté le degré auquel il est présent dans le sang. Cette analyse sanguine a deux intérêts : d’une part, elle permet de vérifier la fiabilité du test utilisé. Parce que disons-le, il n’est pas rare de tomber sur de faux tests. D’autre part, il permet de constituer l’infraction et de fixer légalement les sanctions auxquelles l’intéressé s’est exposé.

Quel est le taux de CBD illégal ?

Même si sa consommation est autorisée en France, il suffit d’une faible teneur de THC pour être contrôlé positif. En effet, ce cannabinoïde quelle que soit la forme qu’il prend, contient toujours des traces ou résidus de THC. Ce sont ces résidus qui risquent de rendre le contrôle positif lorsque la consommation est élevée. Le taux de CBD à ne pas dépasser est donc de 2 %. Cela signifie que lorsque le résultat du CBD test salivaire affiche cette quantité, vous êtes déjà en infraction. C’est la limite à ne pas atteindre.

Reconnaissons que cette molécule peut se présenter sous plusieurs formes. Celles-ci dépendent en effet du besoin du consommateur. En dehors des produits proposés par les firmes pharmaceutiques qui se présentent sous la forme de capsule ou de gélule, ce cannabinoïde peut être fumé. Ses propriétés antalgiques et antiinflammatoires ne sont donc plus à démontrer.  En raison de cet usage dans le milieu de la santé, le risque de contrôle positif est quasi nul.

Cependant, lorsque l’on fume du cannabis sous sa forme naturelle, la positivité au CBD test salivaire est très probable. En effet, cette herbe contient en grande proportion du THC qui est en réalité la molécule responsable des effets psychotropes. Le tétrahydrocannabinol agit sur l’état de conscience de son consommateur et le fait planer. Contrairement à l’autre substance, celle-ci est un stupéfiant.

Peut-on consommer légalement du CBD ?

La consommation du cannabidiol n’est pas interdite par la loi. Dans la législation française où la consommation du THC est prohibée, il n’en est pas ainsi de la première substance. En effet, face à l’utilisation de celle-ci, on observe un vide juridique. En raison de sa non-dépendance, elle-même commercialisée en France sous sa forme liquide utilisée pour les cigarettes électroniques. Elle est également vendue comme de l’huile ou de la patte destinée à divers usages.

Quelles activités éviter sous l’effet du CBD ?

Le cannabinoïde a des propriétés de relaxation, d’analgésie. Il est donc recommandé à certaines personnes frappées de troubles d’anxiété et de sommeil. Par conséquent, en agissant sur les nerfs, il agit sur le temps de réaction face à un danger, sa capacité à évaluer promptement un danger face auquel il se trouve subitement, sur son éveil. Ces effets énumérés varient d’un organisme à un autre et en fonction du dosage auquel est soumis l’individu d’où l’importance du CBD test salivaire.

Quand celui-ci est sous un tel produit, il doit fondamentalement éviter toute activité de conduite, c’est-à-dire aller au volant de n’importe quel véhicule. Le mal est qu’il met sa vie en danger, mais aussi celles de paisibles gens de son environnement.

Ce risque permanent devrait amener le législateur à encadrer la consommation de ce produit dont l’abus n’est pas sans conséquences néfastes sur la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *